historique

 

La Fédération des Associations Viticoles du Loir et Cher a été créée en 1944.

En Val de Loire, c’est sur la proposition du Docteur Maisonneur (mars 1925) Président le l’Association des viticulteurs de l’Anjou que fut décidée la création d’une Confédération le 14 juin 1925 à Tours.  qui regroupait tous les groupements viticoles de l’époque du Puy de Dôme à Nantes a précédé d’une petite vingtaine d’année la création de la Fédération des Associations Viticole de Loir et Cher qui se réalisa sous l’occupation en 1944.

L’appellation Touraine qui avait vu le jour le 3 juin 1940, se constitua sur proposition de la FAV en Syndicat des Producteurs de Vins AOC de Loir et Cher le 9 mai 1953.

Le Syndicat des Vins de Table et de Pays de Loir et Cher a été créé en février 1974 pour devenir à partir de 1979 le Syndicat des Vins de Pays Jardin de la France puis en 2007 le syndicat des vins de Pays du Val de Loire.

Puis viendront la création de l’AOC TOURAINE Mesland, des VDQS qui deviendront AOC Cheverny, Côteaux du Vendomois et Valencay. Ces appellations constituent la renommée de nos vins dans le département.

Il faut noter et se rappeler qu’à la fin des années soixante dix sur une production moyenne de 800.000 hectolitres, 80 % étaient du vin de table produit par des cépages français et hybrides date de l’après phylloxéra.

En 1978 la Fédération Viticole donne son accord pour l’arrachage des cépages hybrides autorisés temporairement dans le cadre d’un plan de reconversion du vignoble vers les appellations d’origine et le vin de pays.

L’année suivante en 1979 la mise en place d’un plan d’action vitivinicole est décidé pour les dix ans suivants avec trois volets précis :

  •     la restructuration du vignoble avec aide CCE,
  •     l’amélioration du matériel de vinification,
  •     la formation des hommes (oenologie).

la fav aujourd’hui

 

La production de notre département se situe actuellement autour de 450.000 hectolitres.

La Fédération des Associations Viticoles de Loir et Cher regroupe l’ensemble des syndicats de défense d’appellation et des Vins de Pays.

Son rôle est d’assurer la défense des viticulteurs qui se traduit notamment par la mise en place d’appuis techniques pour l’amélioration des techniques de vinification et la qualité des vins. Elle représente les intérêts de la profession viticole dans les instances départementales, régionales et nationales.

Elle se retrouve au côté des autres fédérations viticoles du Val de Loire au sein de la CVVL (confédération des Vignerons du Val de Loire) et avec l’ensemble des professionnels du Val de Loire en Comité de Bassin.